Panama et Darien

Armand Reclus

Armand Reclus, à qui l’on doit le percement du canal de Panama, fut le douzième d’une famille de quinze enfants dont le père était pasteur protestant et la mère tenait 

une école de jeunes filles. Il est sorti premier de l’École navale. Cet officier de marine – qui pratiquait l’art photographique dès 1863 et parlait huit langues – était destiné à prendre rang dans les hauts grades de la hiérarchie. Bon sang ne saurait mentir ! Il choisit un tout autre parcours.

Si ses illustres frères ont magnifiquement décrit tous les aspects de la surface de la terre, Armand Reclus par son indomptable énergie, a contribué à en modifier la structure pro mundi beneficio (pour le bien du monde entier), devenu la devise du Panama. Le grand ouvrier s’est éteint le 9 janvier 1927 à Sainte-Foy-la-Grande, en Gironde. Aujourd’hui son buste en bronze se dresse à l’entrée du canal à Panama.

Fait rarissime dans l’histoire de notre pays, les cinq frères Reclus – Élie, Élisée, Onésime, Armand et Paul – vont s’illustrer dans les grands bouleversements de la seconde moitié du xixe siècle. Ils étaient bien de cette « tribu sin­gulière » caractérisée par la passion de la science et de la liberté et par un besoin inné de prosélytisme moral et social. 

Gérard Fauconnier