Quand et comment donner tort à ceux qui arriveront après vous !

 

 

Élisée Reclus, l’un des plus célèbres Barbus de la République (la IIIe), anarchiste, géographe, naturiste — on dirait aujourd’hui : écologiste — raconte ici comment il a échappé à son destin. Celui dans lequel Max Weber l’aurait enfermé, au nom de son éthique du protestantisme.

Reclus, pressé par les autres de « faire quelque chose de sa vie » (« dans sa vie »), part faire fortune en Amérique. Il se retrouve en Colombie, dans un endroit beau, fertile, et âpre. Au bout d’une année, il faut se résigner à constater l’échec. Revenir en France, riche de tous les paysages traversés, des personnages rencontrés, et les faire connaître.